samedi 24 mars 2018

Black Lagoon n°2 en préco !

Après un premier numéro remarqué et remarquable, Black Lagoon s'apprête à transformer l'essai avec un second opus au sommaire affriolant. Leur ligne éditoriale, dans l'esprit des "Monster Mag", s'attache ici à la personnalité de Jim Wynorski, réalisateur atypique et prolifique qui ne s’embarrasse pas des oripeaux de la bienséance. Voici le sommaire en détail des 100 pages comme l'aigle à deux têtes, au sommet du zine, l'a annoncé ...


THE BIG WYNORSKI
En plus d’une interview exclusive que nous a si gentiment offert le prolifique rouquin, nous avons passé au crible environ une quarantaine de ses films. Au programme : de l’horreur faite de robots tueurs et de reptiles énormes, de l’héroïc fantasy tongue in cheek, de la science-fiction mutante et… un max de déesses peu avares de leurs charmes.

SWAMP THING : en vert et contre tous !
Histoire d’embrayer sur le long-métrage signé Jim Wynorski , Black Lagoon vous emmène patauger dans les marais putrides de la Louisiane via une rétrospective sur tout ce qui a fait le succès de la Créature du Marais : le comics, les films, la série TV, le cartoon, sans oublier les toys et l’infâme jeu vidéo.

IVAN CARDOSO : Horror Do Brasil !
Le réalisateur brésilien Ivan Cardoso adore à la fois les classic monsters et faire marrer son public. Ça tombe bien, nous aussi. Quoi de plus logique donc que de lui rendre un hommage bien mérité dans ce fanzine en revenant sur ses monster movies ?

MONSTERVISION : The Horror Show
Si par chez nous la délicieuse Sangria passait des accords avec le diable, chez nos copains ricains c’est le jovial Joe Bob Briggs qui faisait valser les monstres sur les tubes cathodiques. Moins sexy, certes, mais les vilains bestiaux qu’on y trouve sont terriblement plus excitants que ceux dont s’entoure Hanouna !

KLAUS COMBAT
Après Nosferatu à Venise dans le précédent numéro et histoire d’en finir une fois pour toute avec le gazier (enfin, jusqu’à nouvel ordre...), on a potassé pour vous les deux autobiographies du père Kinski et le monstrueux pavé de Troy Howarth « Real Depravities » qui analyse l’intégralité des films dans lesquels apparaît le teuton fou. Attention, ça envoie du gros !

Domestic Terror et Diabolus in Musica : deux nouvelles rubriques entièrement dédiées aux bonnes galettes à consommer sans modération, qu’elles soient filmiques ou musicales. Branchez votre téléviseur et ressortez vos discmans, ça va bouger.

Craignos Sentai : le retour des gloumoutes les plus dingos en provenance du pays du soleil levant, toujours au poste pour cogner du héros casqué.

Sans oublier les news du moment et quelques fausses pubs qu’on aurait presque honte de vous montrer (mais vu qu’on s’en fout on le fait quand même).
 
 
Depuis hier (encore bon anniversaire Lino !), Black Lagoon est en précommande et je vous copie-colle le modus operandi pour obtenir le précieux objet.
La voici : Pour effectuer votre commande vous avez donc deux options :
- Vous réglez avec un compte Paypal.
Sur la page de votre compte Paypal vous cliquez sur « Payer ou envoyer de l’argent », puis sur « Envoyer de l’argent à vos proches ». Ne choisissez jamais « Payer des biens ou des services » sinon Paypal se servira au moment de la transaction. Apparait ensuite un cadre où il vous suffira de renseigner l’adresse mail du fanzine « fanzineblacklagoon@gmail.com ». Phase finale sur la page intitulée « Vous envoyez de l’argent à Black Lagoon » : renseignez le montant total de votre commande (prix du ou des fanzines (10 euros par zine) + frais de port), ajouter un petit message avec vos coordonnées et cliquez sur « Continuer ». SURTOUT N'OUBLIEZ PAS D'INDIQUER VOTRE ADRESSE AVANT DE VALIDER !!!
Si vous avez du mal à suivre tout ça vous pouvez vous référer aux deux captures d’écran ci-jointes (cliquez sur chacune d'elles pour avoir tous les détails)
- Vous réglez par chèque à l’adresse suivante : « Jérôme BALLAY, Le Catinat, Place Albert Serraz, 73800 MONTMELIAN ». N’oubliez pas de bien préciser votre adresse si elle ne correspond à celle présente sur le chèque.
Concernant les frais de port, ceux-ci sont très simples à calculer, le poids d’un seul exemplaire faisant 500 g, vous pouvez retrouver tous ces tarifs sur le site de La Poste :
- pour tout envoi en France ils se montent à 4,80 euros pour un exemplaire et à 6,40 euros pour 2, 3 ou 4 exemplaires.
- Pour tout autre pays européen, grâce au tarif « Livres et Brochures » on a 1,32 euro pour un exemplaire, 2,55 pour 2 et 3,40 pour 3 et 4 exemplaires.
- Concernant les pays hors communauté européenne ces mêmes frais se montent à 2,20 euros pour un exemplaire, 4,26 pour 2 et 5,67 pour 3 et 4.
Black Lagoon sera également disponible sur la petite boutique de Médusa (nombre d'exemplaires restreint toutefois, une dizaine)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire